STATUETTE BLOLO BLA – BAOULE – CÔTE D’IVOIRE

STATUETTE BLOLO BLA – BAOULE – CÔTE D’IVOIRE

Description

STATUETTE BLOLO BLA – BAOULE – CÔTE D’IVOIRE

Statuette féminine
Blolo bla
Baoulé, Côte d’Ivoire.
Représentation classique de l’épouse céleste, figurée debout et portant un « pagne » en tissu.
Scarifications identitaires.
La majorité des blolo bla et blolo bian ont les mains sur l’abdomen, près du nombril, pour souligner l’importance de la transmission de la vie. Ils ont parfois un cache sexe.

Hauteur: 37 cm
Largeur max: 9 cm

135€

Le blolo est un univers parallèle au nôtre, invisible au commun des mortels.Tout individu, homme ou femme, y a été marié, dès sa naissance, avec son « conjoint mystique », son « vrai » époux, qui a le privilège de la « permanence » par rapport à l’époux terrestre. Si un homme rencontre des problèmes sexuels, le devin décrète que sa conjointe mystique est jalouse de sa mauvaise conduite et veut se venger.
Pour la calmer il faut faire sculpter une statuette féminine, un blolo bla, habitacle de forme humaine de la conjointe mystique.
Si une femme fait des fausses-couches, est infertile, par exemple, le devin va demander la sculpture d’une statuette masculine, un blolo bian, symbole humain de son conjoint mystique.
La statuette, blolo bla ou blolo bian, placée dans la chambre, enveloppée dans un linge, doit être honorée et nourrie.Un jour par semaine, le conjoint terrestre doit déjeuner seul pour être en intimité avec son blolo bla ou blolo bian.
Même marié, une nuit par semaine, on doit coucher seul avec sa statuette. Des rêves érotiques s’ensuivraient…
Sources : Alain-Michel BOYER, BAULE, Editions 5 Continents, 2008 Alain-Michel BOYER, LES ARTS D’AFRIQUE, Editions Hazan, 2007

Vous devriez apprécier également….